La nuisance des vols de pigeon dans les grandes agglomérations coûte cher à la collectivité et aux particuliers. Cependant elle est rendue nécessaire par les dégâts qu’ils provoquent. Les fientes d’oiseau représentent une source de pollution intense, de dégâts visibles sur les mobiliers urbains et architecturaux, ainsi que sur les lieux de vie des personnes : balcon, terrasses, parcs et jardins. De nombreuses solutions existent pour se débarrasser sans cruauté des pigeons et des insectes trop envahissants.

Les maladies grippales véhiculées par les pigeons.

Les pigeons sont les véhicules naturels de nombreuses maladies infectieuses. Ils transportent des poussières, des virus et les dispersent dans l’air par l’intermédiaire de leurs fientes. Les cinq maladies principales provoquent de fièvres, des mycoses, des grippes. La plus connue est la grippe aviaire dont la dangerosité varie en fonction de la difficulté à se débarrasser du virus. Même si les affections grippales provoquées sont rares et peu dangereuses dans la plupart des cas, elles sont réelles et nécessitent une surveillance en cas de proximité avec les volatiles. Car de plus en plus de cas d’invasion des appartements urbains sont constatés et combattus par des filets pour pigeons ou d’autres méthodes de répulsion.

Les répulsifs, dont le filet à pigeon.

Toutes les méthodes ont été essayées au fil des siècles : bruits, odeur (naphtaline), lumière violente, pose de pics sur les toits et les murs, fil électrique à impulsion, CD qui brillent et bougent dans la lumière du soleil, papier aluminium et assiettes de la même matière pour provoquer des reflets effrayants, et les filets anti-pigeons. La lutte contre les pigeons pose aussi le problème de la répulsion des insectes qu’ils attirent par leurs déjections. Le meilleur outil répulsif étant l’ecozap qui fonctionne avec une ampoule ecolite de faible intensité ou une ampoule ecolite de 13w. Équipé de répulsifs à pigeon et de système anti-insectes efficace vous pourrez revivre des moments de calmes sur un balcon propre et dénué d’odeurs de fientes d’oiseau. Sans craindre les piqures d’insectes.

Les filets anti-pigeon : les choisir de bonne qualité.

Les filets sont imparables pour des raisons simples : ils empêchent l’approche de volatiles et leur nidification. Cette dernière est un problème de récurrence de la présence des oiseaux qui nichent là où ils sont nés. Les filets représentent un bon compromis entre des systèmes ayant peu d’efficacité à long terme et d’autres qui sont de vrais investissements plutôt dédiés à des professionnels de la préservation du patrimoine public. Choisissez un filet de la dimension suffisante pour la surface à protéger et fabriqué en polyéthylène de haute densité. Il doit être imputrescible et résister aux chaleurs intenses d’un toit en zinc ou en tôle. Cette résistance sera de 120° Celsius et il sera traité anti-UV. Sa conception est élaborée à partir d’un câble noué aux mailles suffisamment petites pour éviter le passage de tous les volatiles : pigeons, moineaux, étourneaux, etc. Le mieux pour la pose est de faire appel à un professionnel qui saura trouver les points d’amarrage les plus pertinents avec des cordages solides. La solidité du matériel évitera de revenir sur le chantier tous les ans.